0

Comment faire des économies sur l’alimentation ?

Le coût de la vie est de plus en plus cher. Les loyers atteignent des niveaux records, et le coût de l’énergie (électricité, gaz, carburant) connaît également des hausses régulières. L’inflation a été de 1,8 % en 2018 selon l’institut INSEE. Malheureusement, les salaires n’augmentent pas toujours aussi vite que cela. Pour faire face à cette situation difficile, il est possible de faire des économies, en particulier sur l’alimentation. 

L’alimentation est le deuxième poste de dépense derrière le logement. Il s’agit donc d’un poste de dépense important. D’après Sofinscope, les Français dépensent en moyenne 385 euros par mois et par personne. Ce budget monte à 506 euros pour les personnes disposant de revenus très confortables (>3500 euros/mois) mais il est 2 fois plus faible chez les jeunes : 236 euros chez les 18-24 ans. Il est possible de faire des économies sur l’alimentation tout en mangeant sainement. On vous explique comment !

 

  • Limiter la consommation de viandes.

 

La viande coûte cher. En particulier la viande rouge. Aussi, l’excès de viande est mauvais pour la santé. À ce titre, les agences de santé conseillent de limiter sa consommation à 500 grammes de viande rouge par semaine. Enfin, l’élevage intensif a un impact négatif sur l’écologie et les émissions de CO2. Limiter sa consommation de viande rouge permet donc de diminuer son budget et de faire un geste pour la planète. Sachez que les protéines se trouvent également dans les végétaux : lentilles, pois chiches, quinoa, etc. Au pire, la viande blanche (porc, poulet, etc.) est moins onéreuse.

 

  • Acheter des produits de saison.

 

Les produits de saison coûtent moins cher que les autres. En effet, les produits de saison sont produits localement et ont moins besoin d’engrais pour être cultivés. À l’inverse, les aliments hors saison sont souvent importés de l’étranger, et coûtent donc plus cher en transport. Finalement, en consommant des produits de saison vous économisez de l’argent et faites un geste pour la planète.

 

  • Éviter les produits transformés.

 

Les produits transformés coûtent plus cher que les produits bruts. Par exemple, une salade d’été, essentiellement composée de légumes (tomates, haricots, poivrons, carottes, etc.) et féculents (pommes de terre, pâtes, etc.) coûte parfois près de 5 euros le kilo alors que les mêmes aliments bruts qui composent la salade sont vendus 2 fois moins cher !

En suivant ces conseils, il est possible de diminuer de 20 à 30 % son budget alimentation, soit plus de 100 € par mois pour une personne.

Vegetal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *